Quelle est la différence entre un parquet et un plancher ?

Ces revêtements de sol sont composés d'un assemblage de lames de bois. La différence tient essentiellement aux dimensions.

C'est la dimension des lames ou des planches qui distingue le parquet du plancher

- Le PARQUET se caractérise par un sol à petites lames. Celui-ci pouvant présenter,

 a) soit une pose typée à motifs, comme par exemples :


Le parquet Bâtons Rompus.
Ce parquet est constitué de lames de même longueurs dont les extrémités sont coupées à angle droit et posées perpendiculairement suivant un angle à 45° par rapport au mur.
 


Le parquet Point de Hongrie.
Ce parquet est constitué de lames de même taille dont les extrémités sont coupées à 45° et posées bord à bord formant un motif à chevrons.



Le parquet Bois de Bout.
Ce parquet a pour particularité de présenter le fil du bois verticalement. Au lieu d'être travaillé dans la longueur, l'arbre est découpé de manière transversale, sous forme de petits pavés. Ainsi taillé, le bois peut être jusqu'à 3 fois plus résistant qu'un parquet classique.
 

b) soit une pose sans motifs :


Le parquet à l'anglaise.
Ce parquet présente des lames parallèles de même largeur mais de longueur variable et sans chanfreins.
 

- Le PLANCHER se distingue par des planches plus larges et longues posées parallèlement les unes aux autres.



Plancher semi-massif (stabilisé), chêne 1Bis, teinté et huilé blanc.



Plancher semi-massif (stabilisé), noyer, huilé.



Plancher massif, chêne XXL, huilé naturel.

Bon à savoir
Un parquet plus large donne une sensation posée, plus calme, disons plus « zen ».
Au plus le motif du parquet est petit, au plus l'ambiance sera dynamique. Il peut conférer un caractère davantage artisanal.
 

Les revêtements de sol en bois

D'un point de vue réglementaire, le terme “parquet” (ou plancher) est réservé à tout revêtement de sol en bois ou à base de bois dont la couche d'usure, aussi appelée parement, présente une épaisseur d’au moins 2,5 mm d'épaisseur.

C’est le cas des parquets semi-massifs (aussi appelés stabilisés) et des parquets massifs.

Le parquet semi-massif (stabilisé) : 

Ce parquet a une couche d’usure (la couche supérieure) en bois veritable collée sur un support intermédiaire, dit âme. Ce support comporte plusieurs couches de bois stabilisé (Multiplex ou latté bois).

Ce type de parquet diminue considérablement le défaut de dilatation du bois.
 


Le parquet massif :

Ce parquet est en bois, rien qu’en bois !  Dès lors, ses lames sont composées d’une seule pièce de bois massif. Après usinage et rabotage on obtient des planches à rainures et languettes.

Avant la pose, il est important de savoir qu’un parquet en bois massif puisse se rétracter ou se dilater suivant les saisons.